Nez à Nez avec les Egyptiens , James Davies.

Une nouvelle approche décontractée de l’Histoire, pour capter l’intérêt des enfants.

Pars à la rencontre des Egyptiens de l’Antiquité, qui ont inventé le calendrier, le dentifrice et…bien sûr les momies ! »

Nez à Nez avec les Egyptiens, Nathan.

Voilà un livre haut en couleurs, avec une réelle identité graphique ! L’impact est immédiat, les enfants sont de suite attirés par les illustrations aux traits enfantins de James Davies.

Nez à Nez avec les Egyptiens, James Davies.

Entre l’univers de la Bande Dessinée et le documentaire, le ton est plein d’humour. A chaque double page sa thématique (soit 28 chapitres courts). Tout commence en 3 200 avant J.-C et c’est toute une histoire !

Les enfants découvrent en premier où se situe l’ Egypte dans le monde, puis plus précisément sur le plan où se situe le Nil, le désert Arabique,les différents temples et pyramides, la Mer Rouge, la Mer Mediterrannée…

Nez à Nez avec les Egyptiens, James Davies.

On découvre ensuite l’importance du Nil avec ses rives fertiles, ses poissons et ses roseaux qui servaient à fabriquer du papyrus; la vie de famille (Les enfants étaient considérés comme une bénédiction des Dieux !); leurs vêtements et coiffures; la nourriture ou encore la maison égyptienne typique.

Les infos sont distillées très simplement, avec pédagogie et humour.

Les illustrations BD avec les bulles rendent le livre extrêmement vivant et dynamique.Les enfants adhèrent et retiennent extrêmement bien.

Nez à Nez avec les Egyptiens, James Davies.

Saviez-vous que les anciens Egyptiens ont été parmi les premiers à inventer l’écriture ? Les hiéroglyphes, constituées de dessins et de symboles est l’écriture la plus connue. Ils ont été déchiffré grâce à la Pierre de Rosette : deux langues sont gravées sur cette grosse pierre : l’ancien égyptien et le grec.

Nez à Nez avec les Egyptiens, James Davies.

Saviez-vous que leur boisson préférée était la bière ? Ou bien que la police se servait parfois de singes pour attraper les voleurs ? Saviez-vous que si un pharaon éternuait, c’était un mauvais présage? Ou encore que Toutânkhamon était devenu pharaon à 9 ans ?

Nez à Nez avec les Egyptiens, James Davies.

On découvre aussi leur médecine, les étapes de la momification, leurs croyances sur l’au-delà, la construction des pyramides et la malédiction des momies. Ces petits chapitres ont littéralement fascinés les enfants !

« Dans chaque pyramide, pour accéder au corps du pharaon, il fallait franchir plusieurs entrées et passages secrets. »

Nez à Nez avec les Egyptiens, page 51.
Nez à Nez avec les Egyptiens, James Davies.

Le livre se termine avec la chute de l’Egypte Ancienne et la présentation de l’Egypte d’aujourd’hui : la République arabe d’Egypte. Saviez-vous que presque toute la population vit encore le long du Nil ???

Point + : La petite frise chronologique de la fin, qui permet de retracer les principaux événements.

Pour qui ? Conseillé pour les enfants à partir de 7 ans. Mais Malo, 5 ans, a très bien compris le livre et a retenu pas mal d’infos. Je dirais : conseillé pour tous les petits curieux !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.