Mood

Ces derniers temps,

il y a eu des crises à n’en plus finir,

des « non, je ne veux pas » Droit dans les yeux,

des cris et des millions de « maman »,

Il y a eu mon ras-le-bol, mon envie de tout envoyer valser,

celle de claquer la porte et d’hiberner.

Il y a eu les mots qui blessent et les bleus aux cœurs.

Leurs besoins intenses et ma fatigue immense.

Oui

Il y a eu ce besoin de se serrer encore plus fort, de se dire des mots d’Amours, de se pardonner.

A coup de granules d’ Arnica et de petites mains dans mon coup.

A coup de « plus fort que les camions et plus loin que la lune » et de bisous qui tournent,

On a promis de souffler fort sur les nuages, ensemble.

On a promis de prendre encore plus de temps, ensemble.

Et, pour le moment, ça marche !

Parce que sur les blogs on a tendance à ne parler que du meilleur, tirant un instantané un peu biaisé de la vie.

Parce que la vie à 4 c’est pas que du Rose, non,

C’est de la peinture en vrac, qui se projette, qui s’étale, en aplat ou en vrac,

c’est des ratures, des spirales, des diagonales

qui dépassent, qui dégoulinent et qui s’ rattrapent.

La vie la vraie.

Stella porte une jupe Yellowpelota.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *