Hormone de croissance : Premier bilan

Comme vous le savez tous, Stella est traitée par hormone de croissance depuis Septembre 2017.

Nous avons eu un premier bilan. Le bilan des 3 mois de traitement. Les débuts ont été plutôt chaotiques. La peur de Stella primait et rendait les injections très éprouvantes.

Et puis, il y a eu le déclic. En rentrant de l’école, je l’ai mesuré. Elle avait grandit !

Elle a donc compris que ça marchait. Que ces piqures qu’elle redoutait tant, finalement ce n’était pas du vent.

Depuis ce jour là, plus de pleurs, plus de cris.

Le bilan des 3 mois, c’était le 1er décembre.

Résultat : 104,3cm pour 15.5kg soit+5,3 cm et +300 gr.

Nous sommes passé d’un retard de -2,2 à -1.48. Le bilan sanguin est bon et l’ IGF1 est en hausse. Sa nouvelle vitesse de croissance est estimée à 15.7 cm/ans . (Au lieu de 4.1 de 4 à 5 ans !!!)

Les résultats sont plus qu’encourageants !

Il ne restait plus que la formalité de l’ IRM cérébral, histoire de vérifier l’Hypophyse.

Cet examen nous angoissait pas mal. Finalement tout s’est très bien passé, sans anesthésie générale. On en avait beaucoup parlé avant. Elle trouvait ça sympa de rentrer dans l’appareil photo et d’obtenir des clichés de son cerveau ! On a aussi regardé des vidéos explicatives (super bien faites, sur Youtube). Et bien sûr, on s’est entrainé à faire la statue pendant environ 20 minutes.

Stella a passé son IRM au Chu de Brabois, secteur adultes. Très bonne prise en charge des enfants avec une super salle d’attente qui leur est réservée ! L’ IRM aussi était spécialement conçu pour les enfants. Moins bruyant, avec la possibilité de regarder un dessin animé (et de le choisir !).

L’Irm s’est bien passé. Les résultats sont à confirmer avec la pédiatre lors de notre prochain RDV en Mars. Mais pour le médecin de l’Hôpital, tout est normal et donc c’est très rassurant .

Nous poursuivons donc le traitement par hormone de croissance sereinement. Et même si parfois, Stella râle un petit peu…Ce n’est évidemment pas comparable aux hurlements des débuts.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *